Toi qui... ne porte pas encore le voile

Publié le par soussou

                   Toi qui... ne porte pas encore le voile

Toi qui, pour le port du hijab

ne t'es pas encore décidée

ces quelques paroles, je voudrai t'adresser...

Il y quelques temps déjà, dans la même situation que toi,

je me trouvais.

L'intention de porter le hijab un jour, mais sans pouvoir me décider.

Le porter dans un futur lointain, une fois ayant des enfants et étant mariée.


Mais loin de moi la science que le port du hijab n'est pas un choix que l'on fait,

mais plutôt l'accomplissement d'un ordre émanant du Seul digne d'être adoré.


L'intention de porter le hijab,

mais sans pouvoir me décider,

mon parcours dans cette dounia je poursuivais.


Et voilà qu'au fil du temps,

le besoin je ressentais,

de porter le hijab sans savoir par où commencer.

Et voilà qu'au fil du temps, des larmes je versais

en lisant les versets du Qou'ran et réalisant

que bien loin de l'agrément d'Allah je me trouvais.

Et voilà qu'au fil du temps cette idée m'animait

mais toujours sans pouvoir me décider.

Et voilà que la mort se mis à frapper

le soir d'un vendredi sans même s'être annoncée

l'ordre de Notre Seigneur venait de se réaliser

un grand choc, une épreuve, on devait surmonter.


Telle une graine dans la terre, le besoin grandissait

de porter le hijab, que je portais à l'intérieur de moi, mais que je n'arrivais pas à

extérioriser.

Telle une graine dans la terre, la vérité s'imposait,

et c'est au bout de quelques mois que le hijab et le vêtement de la pudeur je

revêtais.

N'attends pas de déclic, ma soeur pour te décider,

place tout simplement ta confiance en Ton Seigneur

et laisse le waswas de Shaytan de côté.

Qu'attends-tu donc ma soeur, pour enfin te libérer

de cette crainte, de cette peur, qui proviennent de Shaytan le lapidé.

La mort, la certitude vont bientôt passer

quelle excuse auras-tu devant ton Seigneur,

pour avoir délaissé ce qu'Il t'a commandé ?

Commenter cet article