pour éviter l'éxés de colère

Publié le par soussou

                             LeSolidarité et entraide sociale : l'affamé  prophète (pbsl) a dit :

" La meilleure des aumones

est de rassasier un affamé "

rapporté par (Al boukhari)

Pour éviter l'exès de colère

Le prophète (salla'Allah oualayhi wa sallam) a dit :" Soyez doux, évitez d'être durs

 , Réjouissez (les gens) en leur annonçant de bonnes nouvelles, et ne les faites pas fuir

(en leur disant des choses repoussantes) "


(Rapporté par Al-Bokhari et Moslem)

 

Aprés s'être énerver il faut invoquer Allah subhanahu wa ta'ala , contre Satan le maudit :

" a'udu billah mina shaytane rajim "

D'après Soulayman ibn Surad, il se trouvait une fois aux cotés du Prophète

(bénédiction et salut soient sur lui) quand deux hommes se mirent à échanger des

injures. L'un des adversaires eut le visage tout rouge et les artères du coup tendus.

Le Prophète dit : « Je connais une formule qui calmerait cet homme: s'il disait : «

Je demande la protection divine contre Satan le damné »il serait débarrassé de ce

qu'il éprouve
» (rapporté par Boukhari )

- Faire ses ablutions -

De même selon Atiyya As-Sa'dî , le Messager de Dieu salla 'alahi wa salam a dit : « La

colère vient de Satan. Et Satan a été créé de feu. Or rien n'éteint le feu si ce n'est

l'eau. Que celui d'entre vous qui se met en colère fasse ses petites ablutions.
» (Abû

Dâwud)
.

- Changer de position -

S'asseoir si on était debout au moment de la colère , s'allonger , soit se taire ...

Abû Dharr a rapporté : « Le Messager de Dieu su 'alayhi wa salam nous a dit : « Que

celui d'entre vous qui se met en colère s'assoit s'il est debout; si sa colère ne se

dissipe pas, qu'il s'allonge sur le côté.
» (Abû Dâwud et Ahmad).

- Se remémorer tout ce qui a été dit comme salaire -

A propos de ceux qui savent retenir leur colère et la ocntenir , et à propos des méfaits

de la colère et ses conséquences , comme l'humiliation .

Le Prophète a dit : « Le fort n'est pas celui qui terrasse les gens dans la lutte, mais

le fort est celui qui reste maître de lui-même dans la colère.
» (Al-Bukhârî).


Allah subhanahu wa ta'ala a dit : "Qui dépensent dans l'aisance et dans l'adversité,

qui dominent leur rage et pardonnent à autrui - car Allah aime les bienfaisants - .

et pour ceux qui, s'ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice

à leurs propres âmes (en désobéissant à Allah), se souviennent d'Allah et

demandent pardon pour leur péchés - et qui est-ce qui pardonne les péchés sinon

Allah? - et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu'ils ont fait. Ceux-là

ont pour récompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que les Jardins sous

lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Comme est beau le

salaire de ceux qui font le bien !
" Sourate 3. Al Imran " La Famille d'Imran " verset 134-136

 

 

Commenter cet article